Nous sommes entrés dans une ère de polycrise. Les conflits, les changements cli matiques, les effets persistants de la pandémie de COVID-19 et autres défis mon diaux menacent d’anéantir les progrès durement obtenus en faveur des ODD. Si le pire de la pandémie de COVID-19 semble être derrière nous, le monde en subit encore les effets. La reprise a été lente, inégale et incomplète. La pandémie a entraîné des revers importants en matière de santé mondiale. La vaccination des enfants a connu la plus forte baisse en trois décennies, et les décès liés à la tuberculose et au paludisme ont augmenté par rapport aux niveaux d’avant la pandémie. La COVID-19 a également eu des effets dévastateurs sur l’éducation, causant des pertes d’apprentissage dans quatre pays sur cinq parmi les 104  étu diés. Ses conséquences économiques sont tout aussi graves. La pandémie a mis un coup d’arrêt à trois décennies de progrès constants dans la réduction de la pauvreté, le nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté connaissant une hausse pour la première fois depuis une génération. Elle a également provo qué la plus forte augmentation des inégalités entre pays en trois décennies. En mai 2023, les conséquences dévastatrices des guerres, conflits et violations des droits de la personne avaient déplacé 110  millions de personnes, dont 35  mil lions de réfugiés, chiffres les plus élevés jamais enregistrés. Près de 7 000 per sonnes ont perdu la vie sur les routes migratoires dans le monde en 2022 et le nombre de décès dans diverses régions a retrouvé les niveaux d’avant la pandé mie, les dépassant même dans de nombreux cas. La crise climatique s’aggrave alors que les émissions de gaz à effet de serre conti nuent d’augmenter. Selon le dernier rapport du Groupe d’experts intergouverne mental sur l’évolution du climat, la température mondiale dépasse déjà les ni veaux préindustriels de 1,1 °C et devrait atteindre ou dépasser le point critique de basculement de 1,5 °C d’ici à 2035. Vagues de chaleur, sécheresses, inondations et feux de forêt catastrophiques et de plus en plus intenses sont devenus bien trop fréquents. L’élévation du niveau de la mer menace des centaines de millions de personnes dans les communautés côtières. En outre, le monde fait face ac tuellement à la plus importante extinction d’espèces depuis l’âge des dinosaures et les océans ont accumulé plus de 17 millions de tonnes métriques de pollution plastique en 2021, avec des projections montrant un potentiel de doublement ou triplement d’ici à 2040. Les pays en développement sont confrontés à une hausse sans précédent de la dette extérieure à la suite de la pandémie, situation aggravée par l’inflation, la hausse des taux d’intérêt, les tensions commerciales et une capacité budgé taire limitée. Des réformes de la gouvernance mondiale et des institutions fi nancières internationales sont urgentes pour que celles-ci puissent remplir leur mission et s’adapter à l’avenir en donnant aux pays en développement une voix et une participation plus importantes. Cette édition spéciale du Rapport sur les objectifs de développement durable nous rappelle qu’il reste encore beaucoup à faire. Son évaluation exhaustive des progrès accomplis à l’échelle mondiale vers la réalisation des ODD donne à réflé chir. Pourtant, elle donne aussi une vision d’espoir en mettant en valeur les pro grès réalisés dans le monde à ce jour et le potentiel de progrès supplémentaires. La tâche qui nous attend est colossale mais elle n’est pas insurmontable. Alors qu’il ne reste que sept ans pour une transformation en profondeur, les dirigeants politiques et les institutions publiques doivent mobiliser toutes les parties pre nantes autour des ODD et développer la collaboration, tout en renforçant la confiance et la responsabilité. Des mesures comme la mise en place d’innova tions réglementaires alignant les modèles de gouvernance du secteur privé sur les objectifs de développement durable pourraient entraîner des changements importants si elles sont mises en œuvre assez rapidement. Le Sommet sur les ODD qui se tiendra en septembre sera un moment critique pour les États Membres pour mobiliser leurs efforts et renouveler leur enga gement envers les ODD. Il sera également l’occasion pour nous tous —  ci toyens, société civile, secteur privé et autres parties prenantes — d’appeler à l’urgence, à l’ambition et à l’action pour atteindre les objectifs. Le Programme  2030 demeure le plan le plus clair pour la réalisation des plus hautes aspirations de l’humanité. Lorsque les historiens écriront sur le XXIe   siècle, ils jugeront les dirigeants et les décideurs politiques à leur manière de faire de ce plan une réalité. « L’avenir de l’humanité et de notre planète est entre nos mains », voici ce que les dirigeants mondiaux ont déclaré en septembre 2015 lorsqu’ils ont adopté les ODD. À mi-parcours, ces paroles sont plus vraies que jamais. Il nous revient maintenant à tous de veiller à ce que les objectifs de développement durable soient atteints dans leur intégralité et à temps.

Rapport sur les objectifs de développement durable. Édition spéciale

Resource Key: ZYY6L2LU

Document Type: Report

Creator:

Author:

  • United Nations

Creators Name: {mb_resource_zotero_creatorsname}

Place: New York

Institution: United Nations

Date: 2023

Language: french

Nous sommes entrés dans une ère de polycrise. Les conflits, les changements cli matiques, les effets persistants de la pandémie de COVID-19 et autres défis mon diaux menacent d’anéantir les progrès durement obtenus en faveur des ODD. Si le pire de la pandémie de COVID-19 semble être derrière nous, le monde en subit encore les effets. La reprise a été lente, inégale et incomplète. La pandémie a entraîné des revers importants en matière de santé mondiale. La vaccination des enfants a connu la plus forte baisse en trois décennies, et les décès liés à la tuberculose et au paludisme ont augmenté par rapport aux niveaux d’avant la pandémie. La COVID-19 a également eu des effets dévastateurs sur l’éducation, causant des pertes d’apprentissage dans quatre pays sur cinq parmi les 104  étu diés. Ses conséquences économiques sont tout aussi graves. La pandémie a mis un coup d’arrêt à trois décennies de progrès constants dans la réduction de la pauvreté, le nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté connaissant une hausse pour la première fois depuis une génération. Elle a également provo qué la plus forte augmentation des inégalités entre pays en trois décennies. En mai 2023, les conséquences dévastatrices des guerres, conflits et violations des droits de la personne avaient déplacé 110  millions de personnes, dont 35  mil lions de réfugiés, chiffres les plus élevés jamais enregistrés. Près de 7 000 per sonnes ont perdu la vie sur les routes migratoires dans le monde en 2022 et le nombre de décès dans diverses régions a retrouvé les niveaux d’avant la pandé mie, les dépassant même dans de nombreux cas. La crise climatique s’aggrave alors que les émissions de gaz à effet de serre conti nuent d’augmenter. Selon le dernier rapport du Groupe d’experts intergouverne mental sur l’évolution du climat, la température mondiale dépasse déjà les ni veaux préindustriels de 1,1 °C et devrait atteindre ou dépasser le point critique de basculement de 1,5 °C d’ici à 2035. Vagues de chaleur, sécheresses, inondations et feux de forêt catastrophiques et de plus en plus intenses sont devenus bien trop fréquents. L’élévation du niveau de la mer menace des centaines de millions de personnes dans les communautés côtières. En outre, le monde fait face ac tuellement à la plus importante extinction d’espèces depuis l’âge des dinosaures et les océans ont accumulé plus de 17 millions de tonnes métriques de pollution plastique en 2021, avec des projections montrant un potentiel de doublement ou triplement d’ici à 2040. Les pays en développement sont confrontés à une hausse sans précédent de la dette extérieure à la suite de la pandémie, situation aggravée par l’inflation, la hausse des taux d’intérêt, les tensions commerciales et une capacité budgé taire limitée. Des réformes de la gouvernance mondiale et des institutions fi nancières internationales sont urgentes pour que celles-ci puissent remplir leur mission et s’adapter à l’avenir en donnant aux pays en développement une voix et une participation plus importantes. Cette édition spéciale du Rapport sur les objectifs de développement durable nous rappelle qu’il reste encore beaucoup à faire. Son évaluation exhaustive des progrès accomplis à l’échelle mondiale vers la réalisation des ODD donne à réflé chir. Pourtant, elle donne aussi une vision d’espoir en mettant en valeur les pro grès réalisés dans le monde à ce jour et le potentiel de progrès supplémentaires. La tâche qui nous attend est colossale mais elle n’est pas insurmontable. Alors qu’il ne reste que sept ans pour une transformation en profondeur, les dirigeants politiques et les institutions publiques doivent mobiliser toutes les parties pre nantes autour des ODD et développer la collaboration, tout en renforçant la confiance et la responsabilité. Des mesures comme la mise en place d’innova tions réglementaires alignant les modèles de gouvernance du secteur privé sur les objectifs de développement durable pourraient entraîner des changements importants si elles sont mises en œuvre assez rapidement. Le Sommet sur les ODD qui se tiendra en septembre sera un moment critique pour les États Membres pour mobiliser leurs efforts et renouveler leur enga gement envers les ODD. Il sera également l’occasion pour nous tous —  ci toyens, société civile, secteur privé et autres parties prenantes — d’appeler à l’urgence, à l’ambition et à l’action pour atteindre les objectifs. Le Programme  2030 demeure le plan le plus clair pour la réalisation des plus hautes aspirations de l’humanité. Lorsque les historiens écriront sur le XXIe   siècle, ils jugeront les dirigeants et les décideurs politiques à leur manière de faire de ce plan une réalité. « L’avenir de l’humanité et de notre planète est entre nos mains », voici ce que les dirigeants mondiaux ont déclaré en septembre 2015 lorsqu’ils ont adopté les ODD. À mi-parcours, ces paroles sont plus vraies que jamais. Il nous revient maintenant à tous de veiller à ce que les objectifs de développement durable soient atteints dans leur intégralité et à temps.

Download Document